Croissance et Convergence Économique : Du National au Régional

Croissance et Convergence Économique : Du National au Régional

Une approche descendante qui est purement sectorielle soutenue par la péréquation financière doit être reléguée au second plan en faveur d’une stratégie de développement basée sur la croissance endogène régionale, pour des raisons d’efficacité et d’efficience. En outre, en vue de favoriser le processus de convergences économiques régionales, il faut que chaque région défavorisée s’applique à renforcer les moteurs de croissance à son niveau et réduire leurs disparités pour rattraper le niveau des régions les plus riches. La bonne gouvernance économique, au niveau central et déconcentré, joue aussi un rôle crucial dans cette dynamique. Dans ces conditions, la régionalisation économique permettra à l’économie marocaine de gagner des points de croissance supplémentaires et d’apporter des solutions aux défis de la mondialisation notamment à d’éventuelles crises mondiales.La question des moteurs de croissance ouvre un nouveau débat sur l’étendu des compétences qui peuvent être données alors aux régions en vue de gérer leur croissance économique régionale ? C’est la réponse à cette question qui déterminera quel dosage entre décentralisation fiscale et péréquation financière est approprié. Sur un plan scientifique, le débat autour de la décentralisation fiscale, qui n’a pas été traitée au niveau de cette réflexion, peut être cadré par les enseignements de l’économie du fédéralisme fiscal.En clair, si la décennie écoulée de ce début du millénaire est caractérisée par le lancement de grands projets structurants et de réformes économiques, juridiques, sociales et politiques, la décennie courante sera, à notre avis, celle de la mise en place du chantier de régionalisation avancée et du renforcement de la gouvernance économique. A ce titre, par le discours Royal du 03 janvier 2010, Sa Majesté le Roi Mohammed VI lance le chantier de régionalisation avancée. Sa Majesté le Roi a précisé que le quatrième fondement sur lequel prendra appui l’élaboration de la conception de la régionalisation avancée est : « l’adoption d’une large déconcentration dont la mise en œuvre effective est indispensable pour une régionalisation judicieuse, dans le cadre d’une gouvernance territoriale efficiente, fondée sur la corrélation et la convergence « . De l’extrait du Discours Royal, cinq concepts ressortent : déconcentration, régionalisation, gouvernance, corrélation et convergence.