Structure de la Fiscalité Marocaine entre les Considérations D’équité Sociale et D’efficacité Économique Une Analyse en Équilibre Général

Structure de la Fiscalité Marocaine entre les Considérations D’équité Sociale et D’efficacité Économique Une Analyse en Équilibre Général

La recherche de systèmes fiscaux adéquats aux structures économiques et sociales des pays est une préoccupation pour répondre aux objectifs de compétitivité (attractivité du pays par sa fiscalité), d’équité (acceptation sociale) et d’efficacité (générer des ressources pour fonctionner). C’est dans ce sens et surtout dans un contexte de crise des finances publiques que le Maroc a connu sa principale réforme fiscale en 1984 qui s’est traduite par l’introduction des principaux impôts actuels. Par la suite, une réflexion a été menée sur les mécanismes permettant la simplification, l’efficacité et l’harmonisation du système fiscal. Ces réaménagements ont permis au Maroc de se doter d’un système fiscal comportant les caractéristiques d’une fiscalité moderne mais sans pour autant atteindre les objectifs assignés à savoir l’équité sociale et l’efficacité économique. Notre propos dans cette communication est de contribuer, à travers la conception d’un modèle, à mettre la lumière sur le meilleur dosage à opérer entre fiscalité directe et indirecte afin d’optimiser la variable fiscale et lui permettre de jouer pleinement le rôle qui lui est dévolu. Keywords : Structure fiscale, efficacité économique, équité sociale, Modèle d’Équilibre Général. JEL Classifications : K25, J23, I8, F5